Logo du Minervois
Logo du Minervois
 

UTILISER
de préférence

FIREFOX

Minervois

Ch. BOSCHET
© Mars 2006

Accueil
Mirepeïsset
Présentation du Minervois


Abbaye de Caunes




Argens dans les vignes



Minerve

Le territoire du Minervois, situé à cheval entre les départements de l'Aude et de l'Hérault, est délimité par le canal du Midi au sud, la Montagne Noire au nord sur une vaste étendue entre Narbonne et Carcassonne. Il offre une extrème diversité de paysages, de climats et de sols.

Son nom pourrait venir soit de la Cité antique de MINERVE, place forte Romaine établie en l'honneur de la déesse de la Sagesse, soit tout simplement de l'occitan "Menerbes" qui signifie "pays des pierres". Et effectivement, les rivières telles que la Clamoux, l’Argent Double, l’Ognon et la Cesse, descendant de la Montagne Noire vers l’Aude, y ont créé une série de terrasses et d'amoncellements de galets, de grès, de shistes, de calcaires ou de marbre blanc ou rouge.

Le MINERVOIS, est un des plus anciens vignobles méditerranéens. Depuis l'Antiquité, le pays vit par et pour la Vigne. La vigne et l'olivier y sont cultivés en plaine depuis les Romains (la "Province Narbonnaise" fut la première implantation romaine en Gaule). Malgré les restrictions et taxes de toutes sortes imposées par les romains pour protéger la production italienne, l'exportation du vin était déjà considérable et une véritable industrie de construction d'amphores a existé à SALLELES, une des communes voisines de Mirepeïsset. Au Moyen-âge, ce sont les moines qui implantent la vigne dans l'arrière pays. Le Canal au XVIIe, en facilitant le transport des barriques, donna un nouvel essor au vin. Ce fut ensuite le cas du chemin de fer au XIXe, et de nos jours, de la Route..

Le vignoble du Minervois s'étend aujourd'hui sur 4500 ha, cultivés par 180 caves particulières et 35 coopératives. En 20 ans, une remarquable évolution vers la qualité du produit a libéré des terres en plaine au profit du blé dur et d'oliveraies qui se sont peu à peu reconstituées après le gel de 1956-57, et l'engouement actuel pour l'huile d'olive.
De Narbonne ou Ouveillan, à mesure que l’on pénètre à l’intérieur des terres, l’influence méditerranéenne décroit, un climat sec domine, puis à l’ouest, les influences atlantiques apportent à nouveau un regain d’humidité. Les différents terroirs s’étagent de 50 à 500 mètres ce qui provoque des écarts de températures significatifs. Chaque zone climatique intègre plusieurs secteurs déterminés par des caractères topographiques et des composants de sols. Ainsi, on y trouve aussi bien des rouges corsés ou fruités que des rosés ou des blancs, et même un muscat exceptionnel à Saint-Jean de Minervois.