Croix occitane
firise historique
 
trait

Ch. BOSCHET ©
Mars 2006

Histoire du Languedoc
Accueil
Accueil Mirepeïsset
trait
La préhistoire
Ligures et Ibères
Les Gaulois
La période Romaine
Les wisigoths
la Gothie et les carolingiens
les siècles obscurs
Naissance de
l'Occitanie
La croisade des Albigeois
la guerre de 100 ans
de La Renaissance à la Révolution
de la Révolution à la Belle Époque
La révolte du Midi
de 1907
le XXe siècle
et les guerres
les Temps modernes
 
Chronologie
Liste des Rois
et des Comtes
quelques idées reçues...

En grisé : rubrique non encore renseignée
La croix occitane

La croix dite "occitane" est en fait le dérivée des armoiries des comtes de Toulouse.
La première apparition de la croix de Toulouse date du règne de Raymond V. Il existe notamment une description du sceau de ce comte datée de 1165.

Elle s'imposera dans tout le domaine toulousain au XIIe siècle et figurera, dès lors, les armes de la ville de Toulouse puis celle du Languedoc, du XIVe au XVIIIe siècle.
Tombée en désuétude, marquant trop la particularité régionale face au parisianisme triomphant, il faut attendre que le président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées et le maire de Toulouse, Dominique Baudis, d'abord au Conseil Régional puis à la Mairie de Toulouse, réhabilite la Croix du Languedoc, la fasse utiliser dans toutes les publications régionales et en fasse réaliser une immense réplique lors de la rénovation de la Place du Capitole de Toulouse.


Toulouse : place du Capitole

Le drapeau portant la croix Occitane est maintenant utilisé dans beaucoup de régions occitanes pour en représenter la langue et la culture, et souvent comme un emblème régional.
Le motif de la croix de Toulouse est utilisé par certaines communautés territoriales dont une partie du territoire occitan correspondant à celui de l’ancien comté de Toulouse : Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes et jusque dans certaines vallées italiennes. On le trouve également sur la signalétique pour indiquer la langue occitane.